Produire du maïs pour rentabiliser l’élevage

Selon Georges Mézière, technicien porc pour les chambres d'agriculture de l'Eure et de la Seine-Maritime en France « aucune matière première n'est plus compétitive que les céréales produites sur l'exploitation »

Voulant faire sienne cette stratégie, la Ferme à crée un champ de maïs de 2 hectares. Le champ en question se trouve à 2 kilomètres de

marche de la Ferme. Nous y allons gaiement deux à trois fois par semaine pour en assurer l'entretien et le nettoyage.

Le champ sera bientôt à maturité. Il nous reste à résoudre les problèmes suivants :
• Acquérir une égraineuse


• Construire un dispositif de conservation du maïs
• Réhabiliter notre moulin à maïs
• Mettre au point les formules pour chaque type d'élevage (poissons, porc, lapins, volailles...)
• Acquérir les matières premières complémentaires sur le marché de Yaoundé.

La Ferme à l'intention de produire des aliments aussi bien pour ses propres élevages que pour les projets d'autres promoteurs dont elle assure le suivi de la mise en œuvre. Elle compte aussi par ce biais s'investir dans la vulgarisation de l'élevage dans la zone rurale d'Esse, en vue de satisfaire les besoins locaux en protéines, mais aussi de générer des excédents pour le marché de Yaoundé.

En prévision d'une intensification probable de l'élevage dans la région, nous envisageons à terme, la mise sur pied d'une véritable provenderie.

Commentaires (1)

1. 16/11/2010

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site