La Ferme accueille deux formateurs venus de Suisse

Dorothea avec les personnes formées en apiculture derrière une ruche habitée

Dorothea au cours de l'atelier de fabrication d'une urne

Du 28 septembre au 15 octobre 2009, deux formateurs venant de la Suisse ont séjourné à la Ferme Agro Piscicole d'Esse. Il s'agit de Dorothea et de Stefan. Tandis que Dorothea travaillait sur le thème de l'apiculture, Stefan a imprégné l'équipe de la Ferme sur la technique de construction en bois.
Dorothea est de nationalité autrichienne et exerce la profession d'enseignante en Suisse. Son compagnon Stefan quant à lui est un professionnel des métiers du bois. Parallèlement à son métier d'enseignant, Dorothea exploite les ruches héritées des parents de Stefan. C'est cette expérience d'apicultrice qu'elle a bien voulu partager

 

avec l'équipe de la Ferme.
Stefan est de nationalité suisse. En plus de son travail de bucheron, il maîtrise la technique de construction en bois. C'est cet aspect de son expertise que nous avons mise à profit à la Ferme pour lancer le projet de construction des chalets.
Le stage d'apiculture

L'implantation du chalet

 
Il avait pour principal objectif d'imprégner l'équipe de la Ferme filière apicole. Les travaux ont essentiellement eut deux articulations : un atelier de confection d'une ruche à l'occidentale et une session de formation à l'apiculture destinée à l'équipe de la Ferme élargie à toutes les autres personnes intéressées par cette filière.
L'atelier de confection d'une ruche occidentale.
Dorothea a trouvé les ruches kenyanes en pièce unique que la Ferme utilise peu pratiques. Elle nous a montré ses désavantages, comparativement à la ruche à deux pièces utilisée en occident. Le principal désavantage de la ruche kenyane est qu'au moment de la récolte du miel, on est obligé de chasser la colonies d'abeilles et de se soumettre par après à l'aléa de la capture d'une nouvelle colonie. Tandis que la ruche à deux pièces comportent deux compartiments : l'un servant d'habitacle aux abeilles et l'autre leur servant d' « unité de production » du miel. Ainsi, le prélèvement du miel et des autres produits de la ruche peut s'effectuer sans contraindre la colonie de s'en aller.
C'est fort de cet argumentaire que nous avons jugé utile de parvenir à la maîtrise de la technique de confection de la ruche à deux pièces. Un atelier pratique a donc été organisé à cet effet et a aboutit effectivement à la production d'une ruche témoin. L'équipe de la Ferme a suivi le processus de bout en bout, notamment Zambo le menuisier. Nous pensons être à mesure de reproduire d'autres ruches à l'identique et c'est ce modèle de ruche que nous allons désormais exploiter.
La formation en apicultureLe chalet en cours de construction
Cette formation s'est déroulée le jeudi 14 octobre 2009 et a réunit près d'une vingtaine de personnes parmi lesquelles toute l'équipe de la Ferme. Après une introduction générale, Dorothea qui animait cette formation nous à parlé des abeilles, de l'apiculteur, des différents produits de la ruche et de leurs vertus.
Les participants ont notamment appris le rôle de chacun des trois types d'abeilles que sont la reine, les ouvrières et les gourdons. Ils ont aussi appris à les distinguer.
Au cours de la séquence réservée à l'apiculteur, les participants ont surtout appris sur les différents types de ruches et les divers autres matériels utilisés par l'apiculteur. Ils ont pu découvrir la tenue de l'apiculteur notamment une combinaison que Dorothea avait apportée dans ses valises, ainsi qu'un enfumoir.
Dorothea a enfin présenté les produits de la ruche et les vertus de chacun. On a ainsi tour à tour parlé du miel, de la cire, de la propolis et de la gelée royale. Il ressort qu'en général, les produits de la ruche ont des vertus alimentaires et thérapeutiques. Dorothéa conseille vivement d'utiliser le miel dans tous les usages alimentaires qui font recours au sucre.
La formation à la technique de construction en bois
Cette formation s'est déroulée du 6 au 14 octobre 2009 et a été suivie par toute l'équipe de la Ferme. Elle a constitué en une démonstration pratique du processus d'édification d'un bâtiment en bois, de la phase d'implantation à la phase de la charpente.
Stefan, dans une approche très didactique, a tenu à transmettre tout son savoir-faire à l'équipe. Rapidement, une complicité s'est établie entre lui et les membres de l'équipe, créant de ce fait un environnement qui a permis en cinq jours d'édifier l'ossature d'un premier chalet de 7m de long et 5m de large et de procéder à l'implantation d'un deuxième. L'équipe de la Ferme a été orientées sur la façon de procéder aux finitions. Dommage que le séjour Stefan ait été si court. Nous espérons que notre équipe sera à mesure de finaliser cette œuvre en suivant les conseils du maître.
Dorothea et Stefan ont regagné la Suisse le jeudi 15 octobre 2009 en nous promettant de revenir à Esse et aussi, de conseiller la « destination Esse » à leurs amis et connaissances.

Dorothea avec les personnes formées en apiculture derrière une ruche habitée

Commentaires (4)

1. vial 15/11/2009

connaissant bien le cameroun,11 ans forestier en afrique ,marié a une camerounaise,je suis fier de voir votre demarche,je vous souhaite courage et perseverance.
un francais de saint etienne.

2. seotons (site web) 31/01/2011

Je suis tombe par hasard sur ce site, je le trouve vraiment bien. Continuez comme ca =)

3. Guy Marcel 21/06/2012

Ravi car en tant que Camerounais et originaire de l'Est Cameroun ça me fais énormément plaisir votre action est louable.Merci

4. Eyenga Roger Bertrand 25/11/2014

fier de voir et de lire ce que vous faites à Esse. j'entend faire comme vous à minlondo-nebodo par Ayos . pour cela je viendrai en stage chez vous si vous me l'accordez . MERCI POUR CETTE OUVERTURE.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×