Elever les hérissons pour préserver les espèces naturelles

La semaine dernière, Philippe nous a ramené un porc-épic de la visite des pièges qu'il a tendus aux alentours de la Ferme. Quand il a sorti ce gibier de sa gibecière, grande était notre joie.


Nous avons fait une sauce épicée et pimentée qui a tôt fait de disparaître dans nos ventres. Compte tenu de la raréfaction du gibier, nous attendrons encore longtemps pour avoir une occasion pareille. A moins que nous ne nous lancions dans la domestication et l'élevage des hérissons.


Pour cela, nous devrons nous renseigner auprès de l'Institut pour le Recherche et le Développement (IRAD) à Yaoundé.
Si nous réussissons dans cette activité et parvenons à la vulgariser, nous contribuerons à la préservation des espèces naturelles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site