C'est le temps des récoltes à la Ferme Agro Piscicole d'Esse

Les œufs que couvaient deux cannes de la Ferme ont révélé leur trésor : de beaux cannetons y ont vu le jour. A peine sortis de leurs coquilles, ils ont tout de suite goûté aux plaisirs de la vie en prenant leur premier contact avec l'eau des étangs. Quel beau spectacle !


La nature est tellement généreuse. Il a suffit de créer les conditions d'épanouissement des canards (plans d'eau, alimentation, habitat...) et hop, voilà les premiers résultats.


L'heure est aussi à la récolte dans le domaine agricole. En effet, ces derniers temps, nous procédions à la récolte du maïs et nous avons finalement procédé au transfert des épis vers la Ferme. Quel sentiment de joie nous anime !


La vue du fruit de nos efforts dans le camion qui nous ramène à la Ferme nous a fait oublier les rudes journées de labeur que nous avons endurées pour en arriver là.


Notre stratégie d'intégration de l'agriculture et de l'élevage par la politique des petits pas commence à porter ses fruits. En effet, au début de cette année 2009, nous étions partis de quelques canes et d'un canard, au moment où nous n'étions à mesure de ne trouver que des restes de cuisine pour les nourrir. La même stratégie fut appliquée pour toutes les autres espèces animales de la Ferme : un mâle et une ou deux femelles.


Au même moment, nous avions lancé la culture du maïs.


Entretemps, les lapins, les cobayes, les poules, les dindons et les canards se sont reproduits au moins une fois. Et chaque jour qui passe, il y a des accouplements qui promettent de nouvelles mises bas.

 

C'est alors qu'au moment où le nombre des bêtes de la Ferme s'agrandit, nous procédons à la première récolte de maïs. Nous nous dotons de ce fait de la capacité de mieux les nourrir et au moindre coût, car le maïs entre en grande partie dans la composition de leur alimentation.


Ces axes d'actions se rejoignent donc aujourd'hui et démontrent un fait : quoique la nature soit généreuse (surtout en zone de forêt), nous devons nous organiser pour en tirer le meilleur profit.


Nous commençons aussi à montrer la preuve que le développement est synonyme d'un agencement des choses que nous trouvons dans notre environnement.
Les sociétés occidentales ont mis en musique les choses qui font partie de leur univers et nous connaissons le résultat aujourd'hui. Elles ont inventé des solutions propres à leurs problèmes et n'arrêtent pas de les améliorer au jour le jour.


Nous avons la preuve que cela est possible et nous avons un vaste champ ouvert devant nous, parce que tout ou presque est à faire ou à refaire, si nous désirons tracer nos itinéraires c'est à dire faire les choses « autrement ». Tel est notre défi à la Ferme Agro Piscicole d'Esse. Le chemin est à peine entamé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site